Créatines

proteines

Les différentes formes

La créatine monohydrate
C’est la plus populaire , les athlètes de ma génération l'utilisent depuis les années 70 ( à cette époque nous devions la diluer avec du jus de raisin pour en facilité son absorption) elle a fait l’objet de nombreuses études et  sur laquelle on a le plus de recul en terme d'études et de résultats, elle reste aussi la forme la moins chère du marché .
Elle est aussi en général relativement  efficace chez les athlètes débutants qui  souhaitent gagner de la masse  musculaire rapidement , avec le temps , Les athlètes intermédiaires à confirmés lui préfèrent  des formules plus évoluées qui s’assimilent mieux , car parfois avec une alimentation industrialisée et des boissons acidifiantes qui mettent le système digestif à rude épreuve et gènent la bonne absorption de la créatine monohydrate qui sert de base de fabrication des autres formes de créatine, comme la créatine phosphate déjà dépassée, la créatine Ethyl Ester plus rapidement assimilable , la créatine magnésium chélate bien assimilée qui favorise la construction musculaire sèche , la créatine citrate, la tri-créatine malate avec  resynthèse du cycle  de l’ATP qui facilite la transformation de la créatine en énergie disponible ou la créatine gluconate plus rapidement assimilée grace au glucose , la créatine  kré-alcaline sans doute l’une des formes de créatines les plus récentes et innovante  avec un ph très bas de 12 ce qui fait que mélangée avec une boisson pré workout (prise d'un booster juste avant le sport) ou en post training (avec la whey après l'effort) , elle ne se dégrade pas en créatinine (un déchet qui favorise la production de toxines et l’acide lactique) donc sous cette forme elle mieux  utilisée , la créatine monohydrate en cachet à croquer idem de la poudre mais plus facilement dosable 1g de créatine par cachet , la créatine effervescente plus rapide d'assimilation ,  la créatine hydro chlorure  c'est la dernière génération de créatine, son excellente capacité d’assimilation (99% soit 59 fois plus que la forme monohydrate) permet  un dosage bien inférieur (750 mg par 45 kgs de poids de corps ou 1500 mg pour 90kgs de masse corporelle) mais surtout elle ne produit aucun déchet sollicitant  la fonction rénale (conversion en créatinine inférieure à 1%) voilà pour les principales formes de créatine.   
   
                                                                                    

Les avantages

Prise de masse rapide 

Tout d'abord , un peu d'information ,alors que le grand public associe la créatine et le dopage d’une manière simple  pour ne pas dire simpliste  : La créatine en poudre reste dans un sens un complément alimentaire « naturel », vu qu’elle est fabriquée par l’organisme (foie, reins et pancréas) à partir d'acides aminés et qu’elle peut également être obtenue directement par l’alimentation.La seule problématique avec la créatine synthétique est d’obtenir des produits bien purifiés et sans résidus de fabrication ; ce qui est le cas actuellement.  Votre corps synthétise sa propre créatine (endogène) nécessaire à son bon fonctionnement à partir de trois acides aminés, la méthionine, la glycine et l’arginine ( arginine souvent associée à la prise de créatine)  Celle-ci est alors stockée sous forme de créatine phosphate jusqu’à concurrence de 120 grammes pour un individu de corpulence moyenne. Certains aliments sont plus riches en créatine que d’autres, comme la viande de  boeuf (4,5g/kg) ou certains poissons d'eau très froide comme le hareng (6,5 à 10g/kg) et le saumon (4,5g/kg) , le thon (4g/kg). L’avantage du supplément diététique réside simplement au niveau de sa concentration; une cuillère de 5 grammes de créatine représente l’équivalent de 4,5 kilos de viande ou de poisson.

La créatine est en relation directe avec l’ATP (adénosine triphosphate), une molécule productrice d’énergie elle même produite au coeur des mitochondries, les usines énergétiques de la cellule. L’ATP est considéré comme la molécule énergétique universelle pour le corps humain mais elle est également aujourd’hui considérée comme un marqueur de l’âge puisqu’une augmentation du stress oxydatif couplé à une incapacité de la cellule à produire de l’ATP représente un indice probant du vieillissement cellulaire et parfois lié à de nombreux états pathologiques.

                                                      

Les bénéfices

 

La créatine a un effet protecteur au niveau des cellules nerveuses et du cerveau , dans ce domaine  la créatine a montrée le plus grand nombre de résultats positifs , en effet la créatine a prouvé qu’elle avait la capacité de protéger le cerveau d’un grand nombre de dommages et du stress neurologique ,elle protège le système nerveux central des agents neurotoxiques les plus courants ainsi que d’un grand nombre d’atteintes à l’intégrité cérébrale. Les chercheurs pensent que les cellules supplémentées en créatine fabriquent plus de phosphocréatine et créent des réserves d’énergie plus importantes ce qui leur permet de produire une neuroprotection plus efficace contre les agents stressant.Utilisée en premier plan dans  le monde du sport, la créatine est rapidement devenue une des molécules les plus étudiés et des plus prometteurs en application à un grand nombre de maladies. La créatine pourrait s’avérer efficace dans un grand nombre de pathologies comme la fibromyalgie ou les maladies musculaires dégénératives de manière plus générale. Même si d’autres recherches sont nécessaires à ce sujet, il existe déjà un corps de recherches bien fourni mettant en évidence l’efficacité et l’absence de danger de la créatine pour un grand nombre de pathologies alors que l’on pense également que cette petite molécule pourrait s’avérer très utile sur le plan de la lutte contre le vieillissement.Donc d'une  manière générale,  trois grammes de créatine semblent suffire chez les individus en bonne santé pour engendrer une augmentation des stocks de créatine phosphate du corps humain ! 

                                                        

La gamme CREATINE    https://www.facebook.com/notes/top-body-tours/la-creatine/520788798015347